O tempora O mores

La Romantique —  22 novembre 2011 — 1 Commentaire

Dans une rue ensoleillée :

oh,  mademoiselle, en vérité, vous êtes charmante !

sur le ton chantant de l’accent marseillais,

La donzelle ne répondant pas, l’ambiance « Pagnol » disparait soudainement,

ouais, c’est ça, casse-toi, hé boudin.

La beauté est décidément éphémère.

Une réponse à O tempora O mores

  1. Humm du rêve Pagnol a du ce retourné dans sa tombe!!!

    et mamoiselle t’es trop belle je peux te mettre en fond d’écran stp!!!!

Laisser un commentaire

Le formatage de texte est disponible par la sélection de HTML. <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*