La Romantique et le Geek à la bibliothèque

La Romantique —  1 avril 2014 — 1 Commentaire

L’hygiène intellectuelle de la Romantique impose une visite hebdomadaire à la bibliothèque.Parfois, le destin, le WE, la fatalité s’en mêlent, et le Geek doit accompagner la Romantique.

A peine rentrés dans l’enceinte sacrée, le Geek hausse le ton, tandis que la Romantique court partout.
Il l’empêche tout d’abord de se précipiter dans les rayons, et l’oblige à rendre les livres empruntés et déjà lus. La Romantique essuie quelques larmes et tente de garder son livre-préféré-du-jour. Mais le Geek est inflexible et la laisse se rouler par terre. Il vérifie la liste, puis l’accompagne dans les rayons.

La Romantique trottine, s’arrête, revient en arrière, court, s’immobilise brutalement, puis repart entre les livres et les étagères. Le Geek s’assied au rayon BD, et attend tranquillement le résultat de la quête infinie de la boulimique littéraire qu’il a la faiblesse d’aimer.

La Romantique le rejoint, puis repart se perdre dans les rayons. Elle revient vers lui, pose sa veste, et fille dans la direction opposée. Au bout de nombreux allers-retours, elle s’affale dans le siège voisin. 

 

La Romantique sollicitant l'emprunt d'un 16ème livre

La Romantique sollicitant l’emprunt d’un 16ème livre

Le Geek achève tranquillement sa BD puis compte les livres. 32 volumes (pour un poids total de 26 kilos) ont ainsi été sélectionnés. Sèchement, il rappelle à la Romantique qu’elle ne peut en emprunter que 15. S’ensuivent les habituelles crises de larmes, chantages, et menaces de la Romantique. L’atroce sélection est effectuée, grâce à un bibliothécaire compréhensif qui enlève les livres un par un de l’étreinte désespérée de la Romantique. Un autre membre du personnel offre un verre d’eau au Geek en lui expliquant que la route de la désintoxication littéraire est longue, et qu’il doit tenir, être fort.

Finalement, 12 livres sont empruntés, et le Geek se démonte l’épaule en soulevant le sac de la Romantique, qui ignore sa grimace de douleur puisqu’elle a commencé à lire…

Une réponse à La Romantique et le Geek à la bibliothèque

  1. Liberez le geek qui est dans la romantique ! Laissez cette parcelle d’elle s’exprimer, elle aussi doit pouvoir utiliser son l’aspirateur pour changer les chaines de la télévision, non mais quoi !

Laisser un commentaire

Le formatage de texte est disponible par la sélection de HTML. <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*