La Romantique est faible

La Romantique —  6 décembre 2011 — 1 Commentaire

Le Geek : Tiens, il y a un film qui sort sur l’addiction sexuelle « Shame »

La Romantique (tolérante) : Pff, encore un sujet graveleux et racoleur.

Le Geek (perfide) : C’est avec Michael Fassbender.

Cet acteur a accédé au statut de demi-Dieu depuis qu’il a incarné Rochester, si le nom de Rochester ne vous dit rien, vous êtes prié de quitter ce blog

La Romantique (de mauvaise foi) : Ah, euh, c’est peut être un film plus subtil qu’il n’y parait. Tu dis que c’est le même réalisateur que « Hunger » ? Il est possible que ce film soit intéressant. Car si je me souviens bien, ce type a un style, une vision …

Le Geek : Et ton brusque changement d’opinion cinéphile n’est pas dû à la possibilité, que dis-je, la certitude, de voir le dit Fassbender tout nu ?

La Romantique : Oh lala, tu as vu l’heure ? Je vais rater mon bus si je continue cette conversation futile.

 

Une réponse à La Romantique est faible

  1. shame on you the romantic 😉
    mais c’est vrai que le gars Mickael (ben oui il est allemand à la base faut pas l’oublié), il a eu droit à ca pour son travail (physique) dans Shame:

    Venice Film Festival: Volpi Cup for Best Actor
    Seville European Film Festival for Best Actor
    British Independent Film Award for Best Actor
    NBR Award: Spotlight Award
    Pending – Satellite Award for Best Actor in a Motion Picture
    Nominated – Washington D.C. Area Film Critics Association Award for Best Actor

    de comment le lobby des adoratrices de Jane arrive discrètement à se vautrer dans la luxure

Laisser un commentaire

Le formatage de texte est disponible par la sélection de HTML. <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*